Digital Intelligence Way for Industry Institute : en route vers l’industrie 4.0

Digital Intelligence Way for Industry Institute : en route vers l’industrie 4.0
06 / 04 / 2021Temps de lecture 5 min.
FacebookLinkedInTwitter

Le projet Digital Intelligence Way for Industry Institute (DIWII) est né sur le Campus Région Numérique, lieu physique de formation et d’échanges, c’est l’outil de tout un écosystème. Pour les entreprises et les industries c’est une offre de services indispensables pour dynamiser l’emploi, accompagner leurs transformations numériques et accélérer vers l’innovation. 

Situé à Charbonnières-les-Bains depuis janvier 2021, le campus va pouvoir accueillir un public varié d’environ 1500 étudiants, enseignants, collaborateurs d’entreprise et d’industriels.

Une réplique d’usine physique est présente sur le site associé à l’ensemble des technologies digitales, pour permettre aux entreprises de tester, expérimenter la numérisation de leurs processus de production avant de mettre en œuvre leur propre projet.

Le rôle du projet DIWII est de déployer des technologies à travers l’expérience, la complémentarité, les compétences des membres de son consortium.

Ce consortium propose une offre de service complète :

  • Centrée sur l’accompagnement de la mutation technologique des entreprises industrielles et sur la formation ;
  • Légitimée par une expertise scientifique de tout premier rang pour les domaines du numérique et de l’industrie.

Depuis plusieurs années, les membres du consortium s’efforcent de relever ce défi, DIWII rassemble plusieurs partenaires :

  • L’École des Mines de Saint-Étienne,
  • L’EM Lyon business school,
  • SIGMA Clermont,
  • 2MAtech,
  • Le Centre technique des industries mécaniques (CETIM),
  • Human To Data : consortium qui rassemble Phimeca engineering, Delta Mu  et Agaetis
  • Siemens
  • Bosch

Pour mieux comprendre les enjeux du projet DIWII, ainsi que ses tenants et aboutissants, les principaux acteurs de ce programme apportent dans cet article une réponse aux questions que vous vous posez ! 

Le consortium Human to Data, au sein du projet

Pour commencer, Jean-Michel Pou, président du consortium Human To Data (HTD), revient sur l’intérêt du projet.

HumantoData, partenaire du projet DIWII rassemble Agaetis, Deltamu et PHIMECA Engineering. Ce partenariat vise la mise en place d’une offre commune au service d’une digitalisation efficiente des industries, nous proposons ensemble de co-construire une solution collaborative reposant sur la combinaison de 4 savoir-faire :  

  • Pilotage de la performance industrielle ; 
  • Modélisation des phénomènes ;
  • Véracité des valeurs mesurées ;
  • Stratégie de traitement pour l’exploitation des données.

Pourquoi HTD a souhaité s’investir dans ce projet ? 

HTD est au cœur de la digitalisation et de l’exploitation des données, le campus Région du numérique est une vitrine des nouvelles technologies avec cette nouvelle capacité à exploiter des données à travers la Data Science. 

La place de HTD auprès du consortium DIWII s’est donc imposée comme une évidence.

Comment s’articule cette collaboration entre les partenaires ? 

Tous les acteurs de DIWII se connaissent de longue date. Les échanges entre nous étaient déjà fréquents, notamment sur les thématiques de l’Industrie du Futur. Nous avons, chacun, conscience de nos complémentarités, qui s’ajustent parfaitement dans la mission que DIWII s’est donné autour de la modernisation de l’industrie régionale. Chacun de nous apporte sa pierre à l’édifice de façon naturelle et c’est bien là toute notre force !

Quel est le rôle opérationnel de Human to Data dans ce projet ?

HTD est présent au CODIR de DIWII et participe aux décisions stratégiques et définit la feuille de route. Ces décisions sont prises dans un esprit coopératif : un membre, une voie. Nous sommes également présents dans les groupes « Projets » qui sont chargés d’élaborer les prestations/activités qui seront proposées aux entreprises de la région. 

C’est la complémentarité entre les écoles, les entreprises petites et grandes qui fait l’intérêt des actions que nous conduirons collectivement au service de l’économie locale.

“Soutenir le développement des entreprises régionales vers l’industrie 4.0”

De son côté Agaetis joue également un rôle primordial en intervenant dans le développement de solutions numériques autour des IoT et de la valorisation des données de production. José Alba, responsable du digital manufacturing revient donc sur ce rôle et l’offre de valeur pour les entreprises.  

Quel est le rôle d’Agaetis dans le projet Diwii ?

Au sein du consortium, nous sommes spécialisés dans le traitement et la valorisation des données pour les projets industrie 4.0. 

Nous intervenons notamment dans le développement de solutions digitales autour des IoT, systèmes connectés, mais aussi, dans la valorisation des données de production.

Les objectifs de nos interventions :

  • Améliorer le pilotage, la fiabilité et la performance globale de la production grâce à l’exploitation des données process et procédés ;
  • Anticiper les dysfonctionnements et les pannes ;
  • Baisser les coûts de non-qualité et améliorer le ROI ;
  • Sécuriser vos accès et les informations de votre entreprise.

Quelle est l’offre de valeur proposée aux entreprises ? 

Les TPE, PME et ETI peuvent s’adresser au dispositif DIWII et ainsi bénéficier d’une plateforme rassemblant un ensemble de technologies et d’expertises permettant de répondre à des études de faisabilité, des expérimentations, de la R&D et des formations. 

Dans un même lieu, vous retrouvez des académiques, des grands groupes et des PME qui travaillent ensemble pour répondre à ces besoins.

Agaetis intervient sur plusieurs technologies dans le domaine de l’industrie 4.0 : 

“L’école des mines de Saint-Etienne veut être reconnue sur l’industrie du futur”

Pascal RAY, le directeur de l’Ecole des Mines de Saint-Etienne (EMSE), revient sur l’importance du projet pour son école mais aussi les opportunités apportées par DIWII. 

En quelques mots, que représente le projet Diwii pour l’EMSE ?

L’école des mines de Saint-Étienne est une des onze écoles du groupe Institut Mines-Télécom (IMT) et a publié en début d’année 2020 une feuille de route sur l’industrie du futur. Ainsi, l’implication de l’École dans le projet DIWII est essentielle. Elle a coporté avec l’EM Lyon, dans le cadre d’un partenariat public-privé, ce projet avec le soutien à la fois de l’IMT et de sa tutelle qui est le ministère chargé de l’industrie. Elle se positionne sur ces 3 missions : 

  • La formation initiale et continue, 
  • La recherche, 
  • Le développement économique.

Comment les espaces de démonstration mis à disposition seront utilisés pour la recherche, la formation et les prestations ? 

Les 3 missions sont complémentaires. L’objectif est toujours d’accompagner les entreprises dans leurs transformations en partant de leurs besoins propres et en personnalisant la réponse apportée. Pour cela, nous avons la chance de bénéficier des expertises croisées des différents membres du consortium et de l’apport additionnel d’un réseau de partenaires.

Il est donc primordial de mettre en place un dispositif agile et coordonné de réponse aux demandes, tout en favorisant les échanges, les partages d’expérience et les mises en synergie. 

C’est le rôle de l’équipe opérationnelle d’animer cette organisation et il faudra bien sûr gérer un planning d’utilisation des différents espaces. Lorsque nous aurons à faire des arbitrages par rapport aux sollicitations, alors nous aurons réussi ce pour quoi DIWII a été créé.

Quels sont les objectifs que poursuit l’EMSE dans ce consortium ? 

L’école des mines de Saint-Etienne veut être reconnue sur l’industrie du futur tant sur le plan national qu’international en affichant l’ambition de devenir une technological University. Il est important pour l’Ecole de mieux former ses élèves à ces transitions technologiques, numériques, managériales, environnementales et sociétales et d’accompagner les entreprises  dans cette démarche.

“La mise en œuvre de système uptodate est aussi une réelle opportunité de développement scientifique”

Emmanuel Duc, professeur à SIGMA Clermont-Ferrand  insiste quant à lui sur les intérêts du projet DIWII dans le développement de nouveaux partenariats, la valorisation des compétences mais aussi la stratégie du futur Institut National Polytechnique (INP). 

En quelques mots, quels sont les apports du projet Diwii dans la stratégie du futur INP ?

DIWII s’inscrit dans une stratégie de valorisation régionale du futur INP sur le thème de l’industrie, et notamment des mutations industrielles. Ce projet permet, ainsi, à l’INP de valoriser les compétences de ses enseignants chercheurs vers le monde industriel.

Quel est l’intérêt pour SIGMA d’être présent dans ce projet ? 

L’intérêt est de développer de nouveaux partenariats sur cette thématique, qui lui permettront d’enrichir ses thématiques de recherche. La mise en œuvre de système uptodate est aussi une réelle opportunité de développement scientifique.

Quels sont les objectifs pour SIGMA ? 

DIWII est une plateforme qui appuiera le développement d’une nouvelle activité de recherche cohérente avec les thématiques actuelles de ses laboratoires.

Par la suite, le projet permettra de valoriser les compétences acquises en les diffusant auprès de nos partenaires industriels.

Conclusion

Le projet DIWII est porté par de nombreux acteurs ayant tous à cœur de faire briller l’industrie du futur régionale en soutenant les entreprises. Grâce au campus régional et à l’usine présente sur site, il sera possible de tester la numérisation de processus de production avant de mettre en œuvre leur transformation numérique, industrielle et énergétique. 

Lieu de rencontres et d’échanges, le campus a sans aucun doute un bel avenir et de beaux projets à venir ! 

Un sujet vous intéresse ? Une question ? Contactez-nous !

FacebookLinkedInTwitter
Logo Agaetis
Nos adresses
Clermont-Ferrand
9, allée Evariste Galois
63170 Aubière
Tél. 04 73 35 47 51
Paris
21, rue de la banque
75002 Paris
Tél. 01 44 63 53 13
Lyon
52, Quai Rambaud
69002 Lyon
© 2021 Agaetis - Tous droits réservés

Ce site utilise des cookies à des fins de mesures d'audience, ainsi que pour améliorer votre expérience de navigation